Rapport sexuel : quand la pénétration est douloureuse

Auteur et Sources : Guy Roulier l Ostéopathe (D.O.), ex. kinésithérapeute M-K (D.E), Phyto-aromathérapeute (D.U.), Energétique chinoise (D.N.A.), Naturopathe (D.N.).
Mis en ligne par Sophie Bizé l REVELESENS

Vous pouvez aussi être intéréssé par : Règles douloureuses ? Les méthodes naturelles pour les calmer l Les 10 symptômes de la ménopause.  Comment les traiter ?

*Extrait du livre numérique « Vivre mon corps de femme. Vol. 2. A chaque problème sa solution naturelle ». De Guy Roulier. Préfacé par le Dr. Bérengère Arnal, gynécologue, obstétricien.

Ce problème féminin qui porte le nom de dyspareunie est un trouble physique douloureux ressenti lors de la pénétration vaginale, souvent passé sous silence, entraînant un mal-être et de fréquents conflits conjugaux.

Les traitements médicaux symptomatique sont souvent décevants et le problème n’est parfois découvert qu’à l’occasion d’un bilan de santé, pour un autre problème (par exemple douleurs lombaires déprime, altération de l’état général).

Quelles sont les causes ?

La douleur peut être superficielle ou profonde, relevant de causes très diverses, infectieuses, inflammatoires (colite associée), nerveuses (spasmodiques), nutritionnelles (carences, excès) , physiques (malpositions de l’utérus, cicatrices, tension des muscles du périnée…)
Autres causes médicales : malformation congénitale, hymen trop résistant et étroit, salpingite, endométriose, kystes…

Que faire ?

Après avoir consulté votre médecin généraliste ou spécialiste et éliminé les causes strictement médicales, vous pouvez envisager un traitement naturel complémentaire au traitement allopathique qui associera, selon les résultats du bilan de santé, un traitement naturopathique (nutritionnel et phyto-aromathérapique), ostéopathique général et viscéral et gymnique (diaphragmatique thoraco-abdominal et pelvien) et des mesures d’hygiène intime strictes.

Nota : devant toute douleur anormale profonde ou superficielle, consultez impérativement votre gynécologue. Si l’examen se révèle négatif ou si l’affection résiste aux traitements classiques ou récidive, songez à traiter la cause et le terrain ; le traitement naturel pour être efficace doit être entrepris le plus tôt possible.

Important : pour effectuer les techniques viscérales internes dûment justifiées, l’ostéopathe habilité vous demandera obligatoirement au préalable de signer un consentement éclairé (obligation morale et légale).

*Extrait de l'E-book :

VIVRE MON CORPS DE FEMME - Vol. 2

Un guide complet de 164 pages, qui recense tous les problèmes de santé propres aux femmes : accouchement, aménorrhée, bouffées de chaleur, cancer du sein, douleurs prémenstruelles, dyspareunies, infertilité, ptôse… Un ouvrage pour répondre à toutes les questions que les femmes se posent sur leur corps et y apporter des solutions. AU SOMMAIRE

Vous pouvez aussi être intéréssé par : Règles douloureuses ? Les méthodes naturelles pour les calmer l Les 10 symptômes de la ménopause.  Comment les traiter ?

Par guy Roulier
Ostéopathe (D.O.), ex. kinésithérapeute M-K (D.E), Phyto-aromathérapeute (D.U.), Energétique chinoise (D.N.A.), Naturopathe (D.N.), auteur, formateur.

Mis en ligne par Sophie Bizé l REVELESENS

Bookmark and Share